APRILIA

Accessoires Ermax pour Aprilia

APRILIA

Les sportives

Avec Ducati, Aprilia est le constructeur de motos italiennes par excellence. Les engins sont racés, dotés d’un look ultra-sportif et la mécanique est précise. La RSV4 1000, par exemple, est celle qui a amené le titre du Superbike à Noale en 2010 et en 2012. Conçue pour la piste, elle promet de vous charmer avec son V4 envoutant, mais pas seulement : échappement redessiné et gestion électronique améliorée lui permettent d’atteindre la bagatelle de 184 chevaux tournant à…12 500 tours/minute. Le couple n’est pas en reste, avec un maximum de 117 Nm à 10 500 tours/minute. ABS 9MP signé Bosch réglable sur 3 modes (Track, Sport, Pluie), freinage Brembo monobloc à l’avant… la liste est non exhaustive, mais cela donne déjà un aperçu assez précis de ce que nous propose la bête. L’édition Factory se distingue par une position du moteur réglable, des suspensions Öhlins, du carbone partout et même des jantes en aluminium forgé. On comprend aisément pourquoi Aprilia tient la dragée haute en compétition aux autres constructeurs. Nous proposons pour la RSV4 R / Factory 2009/2014 une bulle Aéromax Ermax double galbe qui permet d’améliorer l’aérodynamisme de votre moto, et donc d’offrir une meilleure vitesse de pointe et moins de remous dus à l’air.

Les roadsters Aprilia


Vous cherchez un roadster sauvage, qui n’a rien du roadster classique pépère ? Véritable pur-sang italien, la Tuono R est ce qu’il vous faut.
Lors de la création de la Tuono, Aprilia est partie de sa RSV 1000 (reconnue pour son efficacité extraordinaire) et l’a très légèrement aménagée : une absence de carénage, une selle passager accueillante et des poignées intégrées, un guidon adapté à la route. Voilà ce qui sépare la Tuono de la démentielle RSV4. Toute l’âme de la sportive est restée intact dans la version roadster. Si vous aimez la RSV, vous aimerez la Tuono. Le châssis et le bloc moteur restent quasi inchangés. Avec 167 chevaux pour 179 kilos, ses performances se rapprochent plus de celles d’une hypersportive que de celle d’une moto normale de sa catégorie. Tout simplement diabolique. Pour améliorer le look racing de votre RSV 1000 Tuono R 2006/2011, pourquoi ne pas vous offrir la bulle haute protection Ermax de la couleur de votre choix : transparent, noir satin, bleu, rouge, orange fluo… c’est vous qui décidez. Si votre moto n'est pas présente dans la liste, n’hésitez pas à consulter notre liste de pièces et accessoires universels homologués, adaptables à tous les modèles de motos.

Les maxi-trails Aprilia


Aprilia ne laisse pas les baroudeurs sur le carreau avec la Caponord. Savant mélange de dynamisme et de confort, elle est parée pour le voyage (pare-mains, demi-carénage avec pare-brise à réglage manuel, selle en deux parties) et est dotée d’un équipement conséquent (ABS, anti-patinage à 3 niveaux déconnectables, triple cartographie d’injections, régulateur de vitesse et suspensions gérées éléctroniquement). Grâce au système Aprilia Dynamic Damping, l’hydraulique est ajusté électriquement suivant votre configuration : Solo, Solo avec bagages, Duo, Duo avec bagages.
Les sensations ne sont pas oubliées avec le bloc bicylindre délivrant tout de même 130 chevaux. De plus, l’injection a été revue, ainsi que la boîte à air et l’étagement de vitesses. L’aérodynamisme, inspiré de celui de la sportive RSV4, assure une pénétration dans l’air optimisée et une consommation réduite. Nous proposons toutes une gamme de pièces et accessoires pour les 1000 Caponord 2002/20031000 Caponord 2004/2009 et 1200 Caponord 2012/2016, dont des bulles haute protection et bulles touring qui vous assureront une protection supplémentaire lors de vos balades. Disponibles dans plusieurs couleurs au choix et personnalisables avec des sérigraphies.

L’histoire de la marque


Aprilia naît à la fin de la Seconde Guerre mondiale, à Noale, près de Venise, en Italie, du désir d’Alberto Boggio, décoré de la légion d’honneur italienne.
Jusqu’en 1968, l’entreprise construit des bicylettes. Mais le fils d’Alberto, Ivano, voit la fin de l’ère de la bicylette arriver et crée un protype de 50 cm3. Très vite, le succès est au rendez-vous, et la firme se développe. En 10 ans, la production passera de 150 à 12 000 véhicules par an.
Les années 80 marquent un véritable tournant pour Aprilia qui, avec la crise pétrolière, doit changer de cap et proposer des alternatives. C’est ainsi que la marque passe de la fabrication de motos cross et enduro à des routières, de plus grande cylindrée.
En 2004, l’entreprise, alors dans une situation financière délicate, se fait racheter par le groupe Piaggio SpA. Cela n’empechera pas Aprilia de briller en compétition, et de figurer parmi les constructeurs ayant remporté le plus de titres en championnat. En 2014, Aprilia comptait pas moins de 337 victoires toutes catégories confondues dont 52 titres de champion du monde.