YAMAHA SCOOT

Pour changer le look de votre scooter Yamaha et améliorer votre protection, Ermax a créé toute une gamme d'accessoires en plastique thermoformé : bulles, pare-brise, garde-boue arrière et passages de roue.

Et pour compléter cette gamme, Speedmax propose également des feux et clignotants à LED homologués, des rétroviseurs, de la visserie aluminium et divers accessoires.

YAMAHA SCOOT

Les scooters SuperSport et Maxi Scooters Yamaha



Dans la catégorie des scooters Sport, le Tmax règne en maître. Lors de sa présentation en 2001, l’équipement était sommaire : disque de frein simple à l’avant, pas de carburateur et encore moins d’ABS. Depuis, plus de 200 000 scooters ont été vendus, et la marque nippone a fait des progrès. Aujourd’hui, le look est agressif, les lignes inspirées de celles des motos (phare à LED galbé double optique, feux de position incurvés) donnent au Tmax un aspect ultra-sportif. Doté d’un cadre léger en aluminium, son moteur est fixé au châssis, et son long bras oscillant lui permettent d’être reconnu comme le plus sportif des Maxi-Scooters. Également disponible en version DX, la plus luxueuse et richement équipée et en version SX, pour une sportivité encore accrue. Que ce soit pour le Tmax DX ou le Tmax SX 2017/2019, Ermax propose toute une gamme de pièces et d’accessoires, allant du garde-boue arrière au caches courroie en passant par un passage de roue ou un pare-brise hypersport. Vous désirez pousser encore plus loin la customisation de votre Tmax 530 ? Ermax a développé en partenariat avec Ludovic Lazareth un kit carénage hyper modified. Fabriqué en ABS, il est livré avec tout le nécessaire de montage. Bien sûr, tous les équipements sont homologués.
Vous êtes en quête d’encore plus de style ou vous trouvez le Tmax trop banal ? Jetez un œil au Xmax. Ici, polyvalence et dynamisme sont les maîtres-mots. Disponible en 125cc, 250cc, 300cc ou 400cc, il y en a pour tous les goûts.

Les scooters Urbains


Si les gros Tmax et Xmax sont trop imposants pour vous, le Majesty S ou le Nmax peuvent faire l’affaire. Davantage pensés pour une pratique purement urbaine, ils vous feront rapidement oublier le tracas de la ville et le retard dus aux embouteillages. Avec leur poids plume, ils sont faciles à manœuvrer et vous n’aurez plus de soucis pour vous garer. Oubliez la petite ronde matinale qui consiste à chercher pendant des heures une place de parking. Avec ces scooters, vous pourrez profiter pleinement de l’espace urbain. Vous possédez ou comptez acquérir prochainement un Nmax 125/155 2015/2019 ? Optez pour un pare-brise sport ou touring personnalisable Ermax, disponible dans plusieurs coloris au choix et customisable avec une large gamme de sérigraphies hautement design.
Yamaha a aussi pensé à celles et ceux à qui le deux-roues fait peur : avec le Tricity 125/155, que vous pouvez équiper d’un pare-brise sport ou haute protection Ermax, combinez la mobilité d’un scooter et la stabilité de trois roues. Agile, vif et sécurisant, il répond bien et malgré sa différence, il trouve tout à fait sa place dans une circulation dense.

L’histoire de Yamaha


Yamaha est une firme japonaise fondée le 9 Octobre 1887 par Torakusu Yamaha. Bien qu’aujourd’hui l’entreprise soit présente dans de nombreux domaines, son activité première était la fabrication d’instruments de musique. A partir de la Seconde Guerre mondiale, son activité s’est diversifiée et elle produit maintenant des motos, scooters, scooters des mers, motoneiges, moteurs, circuits intégrés et toute sorte d’appareil électronique.
C’est en 1955 que Yamaha Motor fabrique sa première moto, la 125 YA-1, largement inspirée de la DKW RT 125 allemande sortie en 1939. Spécialiste du moteur 2 temps, la marque est tout de suite réputée pour la fiabilité et la vivacité des machines qu’elle produit.
La marque conservera par la suite cette réputation en remportant plusieurs titres en compétition. En 1998, Yamaha sort la YZF-R1, reconnue par beaucoup comme la meilleure moto de la décennie.